« Thérapie de group(i)e » Laeticia Loreni

Bonjour bonjouuur !

Aujourd’hui on est samedi, c’est le début du week-end est on en profite ! Quoi de prévu de votre côté ?

Je suis super contente de vous retrouver pour parler ensemble d’un roman sur le développement personnel, mais sous forme d’histoire écrite à la troisième personne.
C’est un genre que je découvre de plus en plus et qui me plait énormément !
Je remercie d’ailleurs beaucoup les éditions Belfond, chez qui est édité ce roman, et qui on eu la gentillesse de me l’envoyé.

Résumé
« Dans les pires moments, lequel d’entre nous n’a jamais songé à en finir?
C’est le cas d’Émilie, trente ans, prof de piano et pas un sou en poche, qui s’offre le luxe d’un dernier repas fastueux dans un restaurant chic. La vie de la jeune femme était plutôt tranquille mais, après sa rencontre avec un chanteur à succès qui lui a fait tourner la tête, son existence a viré au cauchemar.
À la fin du dîner, alors qu’elle ne peut payer l’addition, Émilie supplie le maître d’hôtel de la laisser jouer sur le piano à queue du salon pour s’acquitter de sa dette. Parmi les clients gênés qui assistent à la scène, un couple d’experts en thérapie de groupe et en programmation neurolinguistique lui propose un marché. Ils régleront sa note, à condition qu’elle leur confie ses problèmes et prenne part à leur séminaire de « combat pour le bonheur ».
Là, avec d’autres participants aux personnalités complémentaires, Émilie va apprendre à partager ce qu’elle a de plus cher, à remettre en question ses préjugés, à embrasser ses tourments, pour mieux s’en défaire et se reconstruire… »

Lire la suite

« Celle qui dit F*ck » d’Anne sophie et Fanny Lesage

Bonjour, bonjour ! 

Je suis super contente de vous retrouver ce jour, avec un ouvrage qui inaugure aussi une nouvelle catégorie  » Celle du développement personnel », je ne suis pas une habituée de ce genre de lecture, mais c’est un sujet qui m’intéresse énormément, une fois n’est pas coutume, j’avais envie de vous partager cette lecture d’un genre nouveau ( Pour moi en tout cas)

Résumé :

« Le journal d’une jeune imparfaite qui décide d’en finir avec les prises de tête : à travers ses chroniques pleines de piquant, de nombreuses pistes, des rituels express et des outils pour assumer une féminité décomplexée. Oser dire  » Fuck « , ça se travaille… Beyoncé ne s’est pas faite en un jour !

Moi, c’est Alice, jeune femme attachiante (si j’en crois mon entourage) qui a des rêves plein la tête. Pourtant, j’ai l’impression de subir ma vie plutôt que de la vivre vraiment ! J’ai une fâcheuse tendance à me mettre la pression, à être trop exigeante avec moi-même, à culpabiliser pour tout et surtout pour rien (#chargementale), et à courir après cette fucking perfection !
Mon quotidien n’est plus que to-do lists et longues heures de réflexion sous la douche : Comment être à la fois la Caroline Ingalls de mon foyer et l’Oprah Winfrey de mon job ? Comment assurer le bien-être de ma future progéniture alors que j’ai laissé mon chat s’enfuir au bout de trois jours ? Comment garder le piquant de mon couple tout en m’enfilant le soir cinq épisodes de Game of Thrones… dans mon pyjama de la honte ?
I have a dream : clore le bec à mes ruminations incessantes !
Moi, Alice, j’ai (enfin) décidé de me foutre la paix, de vivre ma vie et de partir en quête du graal : le lâcher-prise.
Je veux être celle qui a dit fuck ! #imparfaiteetfieredeletre
Je veux oser jusqu’au bout de mes socquettes ! #freeandwild
Il est temps… voilà pourquoi je commence mon journal ! »

Lire la suite