« Des bleus au corps » Clara Ritcher

Hey coucou !

Je suis super contente de vous retrouver aujourd’hui pour parler du dernier roman de Clara Ritcher, auteure que j’avais découvert grâce à un concours Wattpad, et qui est depuis devenue une jolie rencontre Instagram 😀

Vous ne pouvez pas vous imaginez la joie que j’ai eu en découvrant  » Des bleus au corps » dans ma boite aux lettres !
Aussitôt reçu, aussitôt lu ! J’avais adoré sa fiction Wattpad, beaucoup son premier roman  » Ma bonne étoile », mais celui ci a tout dépassé !

« Pas facile pour Estelle, seize ans, de grandir sans sa mère, décédée il y a un an. En plus, son père a décidé de prendre un nouveau départ et de déménager… elle va donc devoir s’intégrer dans un nouveau lycée, changer de vie.

Heureusement, elle rencontre Enzo, un prodige du roller. Estelle se sent immédiatement proche de ce garçon énigmatique et taciturne. Peut-être parce qu’elle comprend que lui aussi cache une vraie souffrance et un lourd secret.

Peu à peu, des liens se nouent, puis une attirance qui se transforme en un amour fragile. Estelle pourra-t-elle apaiser les tourments d’Enzo  ? Si elle y arrive, les deux adolescents retrouveront peut-être goût à la vie … »

Mon avis

J’aime Clara, elle est bretonne, institutrice, a une imagination de folie, et ça se ressent dans ces romans.
Dans son premier roman, on aborde un sujet compliqué et parfois tabou : Les réfugiés, dans ce second tome il s’agit de la perte d’un proche, et d’un autre sujet extrêmement tabou, et vécu malheureusement beaucoup trop souvent. Je ne peux vous dire quoi sans spoiler une partie de l’histoire, mais des « indices » sont décimé à travers les chapitres.

Nouvelle maison, nouvel établissement scolaire, nouvelle vie pour Estelle, un peu comme un nouveau départ … mais comment faire dans une école ou tous se connaissent depuis l’enfance ? Pas facile !
51sWQQIbtfL._SX195_.jpg

Cependant Estelle va très vite se liés d’amitié avec deux »riders » issu d’une bande plus large, c’est ainsi qu’elle va rencontrer Enzo, qui est en tout point son inverse, à un point près …
Le père d’Estelle est vétérinaire, il donne sa vie et son âme pour sauver les animaux, passion transmise à Estelle qui l’aide souvent après les cours.
Enzo a une adorable chienne qu’il aime plus que tout, et c’est ainsi qu’ils vont se rapprocher, ensemble ils vont devoir avancer, s’aider, se découvrir et s’apprivoiser.

J’ai tout de suite eu un coup de coeur pour Enzo, s’entends bien que derrière ses airs de bad boys, un lourd secret était caché, il en restait plus qu’à découvrir lequel …
Estelle et son père m’ont aussi beaucoup touché, ils ont perdu leurs pilier, femme et mère qui régissait un peu la maison ( Elle m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à ma maman Ahaha), et essaye de continuer à vivre tant bien que mal.

Ce roman est coup de point, mais il est aussi porteur d’espoir, de rage de vaincre, de solidarité et de force de vie.
Un petit clin d’oeil en rapport à son précédent roman m’a fait sourire plus d’une fois. Tout ces éléments et tant d’autre on fait de lui un énorme coup de cœur !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s