« C’est lundi que lisez vous ? » ( Février)

Bonjouuur,

Je suis extrêmement en retard vous présenter mon bilan de février… Je suis vraiment désolée ! Si vous me suivez sur Instagram, vous avez les explications, je suis actuellement en formation professionnelle et ça me prends un temps fou, je n’ai plus le temps de rien, et je n’arrive même plus lire 😦
( Et la publication automatique de l’article n’a pas fonctionné … Je suis d’autant plus en retard !)

Enfin bref, vous êtes prêts pour mon bilan lecture ? C’est parti  !
Ce mois ci nous allons parler de :

– « Les 5 branches d’une étoile » de Michael Toti ( Auto-édition) 
– « Angel Can Fly d’Anaïs Montreau et Sandra Szaja ( Le quartier des écrivains)
– « Inséparables » de Sarah Cross ( Rageot éditions)
– « The Goal » d’Elle Kennedy ( Hugo Roman)
– « The curse » ( Marie Rutkoski ( Lumen édition)
– « Trois de tes secrets » de Julie Buxbaum ( Pocket Jeunesse)
– « Ma bonne étoile » de Clara Ritcher ( Dreamland éditions)


Il y a quelques temps, Michael Toti, ancien joueur de basket professionnel, m’a proposé de m’envoyé son roman  » Les Cinq branches d’une étoile »
Avant de le commencer, je pensais que cela serait un peu trop jeunesse pour moi, et que le sport serait beaucoup présent, cependant il en a été tout autre, en effet le sport est présent, mais juste ce qu’il faut, et n’écarte pas la magie de l’histoire. Ce roman est beau, mais vraiment beau et plein d’espoir

« C’est l’histoire de cinq gamins, à qui la vie n’avait promis ni l’argent ni la gloire.
A qui la vie n’avait laissé que pour seule chance, d’être les uns avec les autres.
C’est mon histoire, et celle des quatre seuls amis qui aient jamais compté pour moi.
Tous unis par un lien sacré et indéfectible, comme Les Cinq Branches d’Une Etoile. »

CaptureLes cinq branche d’une étoile, est un roman d’amitié, d’espoir, de rage de vaincre, cinq jeune vivant en banlieue, avec les tracas que cela entraîne, vivant pour une passion commune le foot, cependant un jour tout bascule, et chacun se rends compte que tout ne se résume pas à leurs vies de jeunes de quartier, mais qu’ils peuvent briller et s’élevé plus haut que ce chacun peut imaginer.
Ce roman m’a vraiment beaucoup ému, il est tellement réel, bien écrit et poignant. Un second tome est prévu, et c’est avec un grand bonheur que je le lirais, un gros pincement au cœur en quittant cette bande d’ami, empreint à une fin qui ne laissera personne indifférent.

Les Cinq Branches d’Une Etoile


J’avais aussi dans ma PAL un service presse qui patientait depuis quelques temps, il s’agit  » Angel Can Fly » d’Anaïs Montreau et Sandra Szaja, malheureusement je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, ce qui a entraîné à un abandon de lecture …

« Et si une jeune fille de 17 ans se retrouvait téléportée plusieurs centaines d’années dans le futur, suite à la Catastrophe pendant laquelle ont eu lieu des guerres sans fin qui ont dévasté le monde.
Et si…

C’est le destin d’Heloa… Belle et mystérieuse, elle est physiquement différente des humains de cette nouvelle civilisation, où le transhumanisme et l’intelligence artificielle règnent.
Dans ce monde où la nature a repris ses droits, seules quatre Communautés survivent. Parmi elles, Natis, en Europe, vaste territoire où la vie s’écoule paisiblement… en apparence.

Zoé et Leïla sont meilleures amies et elles n’ont jamais connu le monde au-delà des frontières de la ville. L’une compte bien suivre les traces de ses parents, tandis que l’autre veut partir à l’aventure. Mais l’arrivée d’Heloa va tout bouleverser…

Il est assez rare que j’abandonne un roman, j’aime lui laisser une chance  » On ne sait jamais », cependant je n’ai vraiment pas réussi à finir ce roman, je n’ai n’y accrocher à l’écriture des auteures, ni aux personnages que j’avais envie de secouer comme un prunier …
Je me sens assez mal d’écrire ses lignes, car je n’aime pas dénigré un roman, car je sais le travail qu’il y a derrière, et le fait que je n’ai pas aimer, ne veux pas dire que ça sera voter cas.
Le résumé et le principe de voyage dans le temps étant plutôt prometteur !


Petit tour à la bibliothèque de quartier, et livre vu et adoré par toute la communauté Bookstagram, je repars avec  » Inséparables » écrit par Sarah Crossan et traduit par Clémentine Beauvais ( Auteure des petites reines que j’avais beaucoup aimer)

« Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c’est tout son monde qui vacille. »

Les gars .. ce roman est un concentré d’émotion et d’amour, un véritable petit bijou !
On suit le parcours de vie de deux soeurs siamoises, handicap méconnu, et ce roman permet d’en apprendre beaucoup, mais sans jamais pointé du doigt la diffé51+K91shwZL._SX195_.jpgrence, mais en la comprenant, et l’expliquant aux lecteurs.

Les amitiés, l’amour, les études, tout ça est faisable, oui, mais il faut que les filles se battent encore plus pour réussir.
Ce roman est un ode à la vie, à la différence, à l’amour, à l’acceptation de la différence, que parfois certain ne comprennent pas, et au regards que nous pouvons porter sans le vouloir sur les autres.

Ce roman m’a ému plusieurs fois aux larmes, a quel point j’ai du faire des pauses dans ma lecture, l’émotion me submergeait trop, c’est un écrit vraiment poignant, vous ne pourrez pas rester de marbre en le lisant.


Bon après toute ces émotions, je voulais quelque chose de plus léger, j’avais dans ma lisseuse le dernier tome de la saga  » Off Campus » d’Elle Kennedy,  » The Goal » et l’un de mes objectifs de cette année étant de finir des sagas, j’ai foncé sur l’histoire de Sabrina et Tucker

« Il suffit d’une nuit pour que tout change.
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.

Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer…

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur.

Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ? »

Ce dernier tome est légèrement différent des précédents, par le caractère de ses nouveaux personnages, et la tournure des événements.
Une première partie est consacrée à la découverte totale de Tucker et Sabrina, que tout oppose mais totalement !
Ils n’étaient pas fait pour être ami, encore moins amants, et pourtant …
L’écriture de Elle Kennedy me plait beaucoup, elle est légère, pleine d’humour, mais avec plus de profondeur dans ce roman.
Cette saga est l’une de mes chouchoute au niveau de la New Romance, par contre, j’ai eu plus de mal avec sa saga  » Les insurgés » mais c’est une autre histoire !


Une fois de plus le hasard fait bien les choses, il y a quelques temps j’ai trouvé en bouquinerie d’occasion le second tome de la trilogie  » The Crime » de Marie Rutkoski, saga dont j’avais beaucoup entendu de bien sur Instagram, petit prix … bon avis, et hop au panier !
J’ai dans la foulée, demander à noël le premier tome, plus qu’à commencer ….

« Gagner peut être la pire des malédictions…

Fille du plus célèbre général d’un empire conquérant, Kestrel n’a que deux choix devant elle : s’enrôler dans l’armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n’est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la  » malédiction du vainqueur  » : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise.

Elle ignore encore qu’elle est loin, bien loin, d’avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l’esclave, Arin, et comprend qu’il n’est pas qui il paraît… Mais ce qu’elle soupçonne n’est qu’une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

51kTVLCot6L._SX309_BO1,204,203,200_.jpg

Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l’imagination d’une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple. »

Ce roman est booon ! Mais vraiment ! Purement addictif, dystopique à souhait ! L’histoire ce ficelle et se développe au fur et à mesure, mais il n’y a pas un seul moment où on s’ennui, au contraire, les pages filent à une vitesse folle.
Les personnages et l’univers y sont pour beaucoup, l’un et l’autre sont très riche, et on sent que tout n’est pas expliqué dans ce premier tome ( Et … pour avoir lu le second tome lors de l’écriture de ce bilan, il est encore plus explosif, et j’attends de pouvoir m’acheter le troisième tome avec impatience ! )

Mais je pense attendre d’avoir lu le troisième tome pour vous faire un article complet et détaillé sur la saga entière.


Une des dernière sorties Pocket Jeunesse, dont je dois avouer le résumé m’intriguait mais ne me plaisait pas plus que ça, il s’agit de  » Trois de tes secrets » de Julie Buxbaum, j’ai eu l’occasion de le dire en version numérique …

 » Jessie trouvera-t-elle qui est son mystérieux bienfaiteur ?
Nouvelle dans un lycée huppé de Los Angeles, Jessie ne se sent pas à sa place. Alors qu’elle songe à rentrer à Chicago, elle reçoit un mail providentiel et… anonyme : un expéditeur inconnu lui prodigue de précieux conseils pour s’intégrer et éviter les pièges de Wood Valley. Jessie ignore tout de son ange gardien mais décide de lui faire confiance. Pour faire tomber le masque, elle l’incite toutefois à lui révéler trois de ses secret. »

Pouvoir lire en Ebook est un sacré avantage, gain de place dans la bibliothèque et gain d’argent, je privilégie la version numérique pour des romans qui me tentent mais dont je ne suis pas sure qu’ils me plaisent, ou que j’ai envie de lire mais pas forcément envie d’avoir dans ma bibli perso. Bref !
Ce roman n’a pas fait long feu, en deux soirées  » Trois de tes secrets » était lu, et je ne regrette pas du tout, ce fut une très bonne lecture !
Très bonne intrigue, un personnage principal très attachant, une liste de suspects qui ne cessait de s’agrandir ( Je ne suis pas une très bonne détective Ahaha), tout ça en fait un roman totalement addictif ! J’ai eu du mal à la lâcher, et même si j’avais ma petite idée du final, je n’ai pas été déçue.


Et j’ai fini le mois de février par une lecture que j’attendais avec impatience ! Il s’agit du premier roman de Clara Richter que j’ai eu la chance de découvrir lors de sa participation à un concours d’écriture Fyctia, et je suis tombée en amour devant sa plume et la douceur de ses personnages.
Quand j’ai appris qu’un contrat de publication avait été signé pour  » Ma Bonne étoile », j’étais aussi contente que possible ! Cette personne est tellement gentille et adorable ! ❤

« La vie d’Alix a basculé à la mort de son grand frère Paul qui s’est noyé lors d’une soirée entre amis. Depuis ce drame, la jeune lycéenne est submergée par des émotions qui l’étouffent  : rage, tristesse, culpabilité, incompréhension.

Fragile et meurtrie, Alix croise le chemin d’Elyas, un garçon dont l’existence a également volé en éclats. Il a fui la Syrie où ses parents, ses frères et sœurs ont été tués sous ses yeux. Entre les deux adolescents, la compréhension est immédiate. L’attirance aussi.

Ensemble, ils vont tenter d’apprivoiser leurs nouvelles existences et de résoudre le mystère de la mort de Paul. Est-ce un suicide  ? Un stupide pari Facebook qui a mal tourné  ? Ou bien son frère avait-il un secret  ? Obnubilée par cette enquête, Alix ne réalise pas à quel point Elyas a, lui aussi, besoin d’aide… « 

Je savais en commençant ce roman qu’il allait me déchirer le cœur, le sujet étant aussi beau que dur, le personnage d’Elyas m’a tout particulièrement ému, par sa situation de réfugié Syrien, cependant la jeune Alix, n’est pas en reste, elle a perdue son frère dans des causes encore inexpliquées, et doit survivre alors que tout autour d’elle part s’effondre. CVT_Ma-bonne-etoile_8547
Leurs rencontre va faire des étincelles, d’amour, d’humour et d’humanité, je pense qu’à eux seuls, ces trois mots résume ce roman.
Clara Richter a cette facilité à jouer avec les émotions du lecteurs, et j’ai même versé une petite larme, ce roman est bouleversant, une vraie pépite, vraiment, que j’ai pris tout mon temps pour lire, je n’avais pas envie de quitter ses personnages, si mature et si adulte, du fait de leurs vécus et conscient de leurs avenir.

Elle a su mettre des mots sur les terreurs vécues en Syrie, mais avec des mots simples, compréhensible par tous, quelque soit l’âge, et nous remets aussi énormément en question, mais Clara a aussi parler de la perte d’un proche, et à réussi à mettre des mots sur des sensations et un ressenti qui peut être difficile à expliquer.

En résumé, ce roman est une véritable pépite ! Faites confiance a cette jeune Auteure, vous ne regretterez pas !



Avez vous lu l’un de ses romans ? Si oui lesquels ? Vous ai-je donner envie d’en lire un de ceux là ? 😀

5 réflexions sur “« C’est lundi que lisez vous ? » ( Février)

  1. Livre sans fin dit :

    Je suis entrain de lire les cinq branches d’une étoile mais j’avoue que j’ai un peu de mal à avancer peut être à cause de l’écriture qui me déstabilise un peu ><
    Inséparables me tente énormément !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s