« Harry Potter et l’enfant Maudit » J.Torne

Je vous salut amis moldus !
Comment allez vous ? Vos lectures sont bonnes ?

Je vous écris aujourd’hui pour tout les moldus et jeunes sorciers n’ayant jamais reçus leurs lettre pour la prestigieuse école de Poudlard … je vous comprends, j’attends moi même toujours ma lettre ! Mais ayant envie de se replonger dans cet univers, le huitième opus des aventures des Potter est sorti il y a peu, et est pourtant le livre le plus attendu et lu de ces dernières années, parlons bien sûr  » Harry Potter et l’enfant Maudit ».

Avant de commencer, il faut que je vous avoue quelque chose * pas taper* je n’ai jamais lu un seul des tomes des aventures d’Harry Potter, faisant pourtant partie de la génération qui a grandi avec les élèves de Poudlard.
J’ai aussi vu il y a peu tout les films, dans l’ordre, et j’ai ainsi pu, après une dizaine d’année de retard, m’inciser dans cet univers fantastique.

Résumé :

« La huitième histoire. Dix-neuf ans plus tard.

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu.
Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus. »

harry-potter-et-l-enfant-maudit-la-pottermania-revient-en-france

Mon avis :

Je ne suis pas la première personne à donner mon avis sur LE livre de cette fin d’année 2016, et ne serait pas la dernière. Je ne voulais à la base même pas le lire, n’étant pas une fan inconditionnelle des héros de J.K Rowllins, mais à entendre tellement d’avis, j’ai eu envie de me faire ma propre idée, l’ayant trouvé à la bibliothèque sur mon passage, je n’ai pas hésité ! La liste d’attente pour le réservé est très longue !
Comme je vous l’ai dis un peu plus haut, je n’ai jamais lu les précédents romans, et ne parlerait donc pas du style d’écriture de l’Auteure pouvant manquer à ce huitième tome, d’autant plus que l’auteur n’est pas J.K Rowlling, et ce n’est pas, à proprement parlé, un roman, mais bel et bien une pièce de théâtre.

Concernant le fait que ce huitième tome soit une pièce de théâtre, je trouve que cela donne une bouffée d’air frais à la saga, et en général à la littérature. Nous n’avons pas l’habitude de lire du théâtre, si ce n’est les textes obligatoires étudiés en cours.
Cela évite de replanter un décors déjà bien connu, et d’éviter de trop grande description de lieu ou de situations, qui peuvent prendre le pas sur l’histoire.

Concernant l’histoire, j’ai étais contente de suivre la descendance d’Harry / Ginny et de Ron / Hermione, qui ont été mes petits chouchous lors du visionnage des films ( J’ai trouvé Harry un peu tête à claque par moment), de voir ce que les parents sont devenus, ce que vont faire leurs enfants et dans quelles conditions, et en profiter pour retrouver certains personnages connus de tous.

Nous suivons donc Albus, le second de la lignée des Potter, qui fait sa rentrée à la célèbre école de sorcier, et y fait la rencontre du fils unique d’un ancien élève bien connu (dont je ne dirais mot pour ne pas gâcher l’effet de surprise), ce personnage est tellement attachant !

« Ceux que nous aimons ne nous quittent jamais vraiment, Harry. Il y a des choses que                           la mort ne peut atteindre. Les portraits… le souvenir…l’amour. »


J’ai beaucoup aimé le fait de retrouver des lieux et personnages précédents, ce mêlant à la nouvelle génération. L’histoire principale est absolument sympa ee668ba3f-d0ca-481d-978e-b35908b2d610t originale, même si je trouve le système un peu trop exploité et répété tout au long des différents actes.

Petite chose qui m’a un peu dérangé, c’est le fait que les personnages principaux sont censé être Albus et son ami, et je trouve que l’on apprends pas assez à les connaitre, et pour cause Harry et sa petite bande vienne au secours des enfants à longueur de temps, mais vraiment tout le temps. J’aurais aimé les voir un peu en retrait, présent mais avec plus de recul, afin de laisser faire la nouvelle génération.
A l’époque d’Harry et ses amis, leurs parents n’étaient pas autant présent à l’école pour les aider, ils vivaient leurs propres expérience, et elles les ont fait grandir et devenir ce qu’ils sont.
Une question trotte d’un bout à l’autre de l’histoire, et le suspense est insoutenable jusqu’à la fin et pour chacun de nos personnages préféré, mais aussi pour nous lecteur !

En résumé, ma lecture d’Harry Potter et l’enfant Maudit a été un réel plaisir, et une bonne nuit blanche !
J’ai beaucoup appréciée la forme de la pièce de théâtre mais je peux comprendre que ça peut déplaire à certains, l’histoire est agréable à lire mais rien d’extraordinaire et un peu trop exploité.
Ceci étant, je pense lire les précédents tomes d’Harry Potter maintenant que j’ai vu tout les films ( Il y a très peu !) et bien aimé l’univers et les personnages, surtout Ron …

Quand avez vous penser amis moldus ? Êtes vous des Potterhead ? Quelle est votre maison chouchoute ? Et votre patronus ?

                             « Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises ! » 
                                                            A la semaine prochaine ! 

 

 

Une réflexion sur “« Harry Potter et l’enfant Maudit » J.Torne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s